Contactez-nous

HISTORIC TOUR VAL DE VIENNE #1 : Une rentrée de classe

HISTORIC TOUR VAL DE VIENNE #1 : Une rentrée de classe

Pour son troisième rendez-vous de la saison, le Championnat de France Historique des Circuits a pris possession du circuit du Val de Vienne pour y déployer un programme aussi pléthorique qu’à l’accoutumé. Ses 9 premières courses ont rendu leur verdict ce samedi.

LE FILM DE LA JOURNEE

Trophée Saloon Cars et Trophée GT Classic / Qualifs

Le top 5 Saloon Cars : 1.Grenet (Dodge Viper), 2.Delarche (Caterham), 3.Lefebvre (Audi Quattro), 4.Desmaele (Porshe 996), 5.Danne (BMW M3 GTR).
Le top 5 GT Classic : 1.Mathieu (BMW M3 GTR), 2.Delannoy (Porsche 964), 3.Sabatier (Porsche 964), 4.Raffin (Ferrari F430), 5.Gaillard (Porsche 928).
En deux mots : Comme de tradition, les protagonistes des trophées Saloon Cars et GT Classic se partagent la piste pour leur séance d’essais qualificatifs du samedi matin. De quoi réunir un plateau particulièrement diversifié d’une trentaine de GT/Tourisme que l’on retrouvera en course à deux reprises dimanche. Pour l’heure, le meilleur chrono est à mettre à l’actif de Julien Grenet, toujours aussi performant aux commandes de sa Dodge Viper, avec 2’’2 d’avance sur Vincent Delarche (Caterham Superseven). Crédité du troisième temps derrière ces deux pilotes de Saloon Cars, Sébastien Mathieu (BMW M3 GTR) signe la performance de référence du GT Classic devant les Porsche 964 de Patrick Delannoy et Laurent Sabatier.

Asavé Racing 65 et Asavé Racing 75 / Course 1 (45 mn)

Le top 5 Racing 65 : 1.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Benne (Lotus Elan), 3.Wilhelm (Jaguar type E), 4.Gaso (Lotus Elan), 5.Guerardelle (MGB).
Le top 5 Racing 75 : 1.Regnier (Porsche 910), 2.Valinho/Mathon (Datsun 240Z),
3.Dusailly (Ford Escort RS), 4.Dauxerre (Porsche 911 SC), 5.Lagache (Porsche 914/6).
En deux mots : Sous l’égide de l’Asavé, la première course de la journée se dispute au format semi-endurance de 45 mn avec arrêt obligatoire aux stands. Parti de la pole, José Beltramelli l’entame à la meilleure place, mais sa TVR Griffth 400 doit rapidement laisser s’échapper la Lola T70 de Josserand De Murard. Au quart d’heure de course, instant synonyme des premiers arrêts, cette dernière caracole en tête 25’’ devant la TVR, mais une crevaison stoppe aussitôt sa chevauchée. Dès lors, José Beltramelli a la voie libre et se forge une solide et irrémédiable avance sur la Porsche 910 de Sylvain Regnier. A l’arrivée, ce dernier accuse 43’’ de retard et sauve de peu sa deuxième place face au retour de la Datsun 240Z du duo Jean-Charles Valinho/Dominique Mathon, battue pour seulement 7/10 de seconde.

Youngtimers GTI Cup et Maxi 1300 Series / Course 1 (25 mn)

Le top 5 Youngtimers : 1.Benjamin (Honda Civic), 2.Hervé (Honda Civic), 3.Gimonet (Honda Civic), 4.Mattez (Peugeot 309), 5.Boutolleau (VW Scirocco).
Le top 5 Maxi 1300 : 1.Destombes (Simca CG), 2.Calas (Cooper), 3.Gruelles (Marcos), 4.Harang (Cooper), 5.Pouilon (Cooper).
En deux mots : Les autos de la Youngtimers GTI Cup et du Maxi 1300 Series sont à nouveau réunies sur cette manche du Val de Vienne. Parties de la première ligne, les Honda Civic de Damien Benjamin et Yoann Hervé prennent logiquement l’avantage dès l’ouverture des hostilités, tandis que la Cooper de Sébastien Calas donne le tempo en Maxi 1300. A mi-course, le principal évènement intervient à ce niveau avec la prise de pouvoir de Jean-Pierre Destombes (Simca CG), déjà très performant en qualifs. Au terme des 25 mn, la course s’achève sur cette hiérarchie avec la victoire de Damien Benjamin devant les autres Honda de Yoann Hervé et Jean-François Gimonet. Quatrième au général, Jean-Pierre Destombes conserve plus de cinq secondes d’avance sur Sébastien Calas en Maxi 1300, où la Mini Marcos de Tomy Gruelles complète le tiercé gagnant.

SportProtosCup / Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Candiani (Lucchini Alfa), 2.N’Guyen (Lucchini Alfa), 3.Kolly (Lola BMW), 4.Vulliez (Bogani Alfa), 5.Boch (Lucchini BMW).
En deux mots : Qualifié en pole, l’Italien Gianluigi Candiani impose le rythme de sa Lucchini à moteur V6 Alfa dès le départ en se ménageant rapidement une marge de sécurité sur son plus proche poursuivant, Dominique Vulliez (Bogani V6 Alfa). A mi-
course, ce dernier finit par céder sa place à Louis Kolly (Lola T292 BMW), bien remonté après une mise en action difficile, tandis qu’un groupe de quatre emmené par Pierre-Loup Boch (Lucchini BMW) suit de près. La brève intervention du Safety Car regroupe ensuite tout ce beau monde avant une relance pour deux ultimes boucles. Stéphane N’Guyen (Lucchini Alfa) en profite pour se glisser à la deuxième place entre le vainqueur Gianluigi Candiani et Louis Kolly. Vainqueur le matin même en Maxi 1300 Series, Jean-Pierre Destombes achève sa remontée au huitième rang après avoir éré retardé par un tête-à-queue en début de course.

Roadster Pro Cup / Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Fresnais, 2.Hergault, 3.Castillou, 4.Nougaret, 5.Genottin (tous sur Mazda MX-5).
En deux mots : Comme lors des manches précédentes, la Roadster Pro Cup présente ce week-end un plateau bien fourni, riche de 31 de ces Mazda MX-5 de première génération. Déjà impérial en qualifs, Laurent Fresnais est le plus prompt à dégainer en course devant Axel Castillou, brièvement pointé au commandement peu après. Au cap de la mi-course, c’est au tour de Steeve Hergault de s’intercaler entre eux, alors qu’en tête Laurent Fresnais accroît son avance au fil des tours. Comme attendu, il s’impose en laissant Steeve Hergault, Axel Castillou et Julien Nougaret se disputer les deux autres marches du podium jusque dans le dernier tour. Parmi les pilotes pointés sous le drapeau à damier figure l’ancien champion Gérard Dillmann, venu découvrir les joies de la Roadster Pro Cup.

Challenge Formula Ford Historic / Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Genecand (Crosslé 25F), 3.Belle (Lola T540E), 3.Brunetti (Merlyn MK20), 4.Crocker (Ray F71), 5.Lecluse (Lotus 69).
En deux mots : Déjà réunis sur la première ligne de la grille de départ, Gislain Genecand et François Belle entame un énième duel dès les premiers tours. A mi-course, les deux hommes roulent déjà loin devant leurs plus proches poursuivants avec une quinzaine de secondes d’avance sur le duo Stéphane Brunetti, Alan Crocker. En tête, le Suisse Gislain Genecand contrôle la course à la perfection et finit par rejoindre l’arrivée en vainqueur, 3’’7 devant François Belle. La lutte pour la troisième place tourne à l’avantage de Stéphane Brunetti face au Néo-zélandais Alan Crocker, parti à la faute dans le dernier tour. Derrière eux deux, Eric Lecluse complète le podium du jour en classe A. Superbement remonté après un tête-à-queue en début
de course, Bernard Richard réintègre le top 6 en fin de course.

Trophée F3 Classic et Trophée Formule Renault Classic / Course 1 (30 mn)

Le top 5 F3 : 1.Rouvier (March 783), 2.Châteaux (Ralt RT3), 3.Beltramelli (March 813), 4.Vallery-Masson (Ralt RT3), 5.Candiani (Chevron B38).
Le top 5 Formule Renault : 1.Robert (Martini MK48), 2. « Nelson » (Martini MK48), 3.Gobba (Martini MK54), 4.Mottez (Martini MK51), 5.Boudreault (Orion FR90).
En deux mots : Poleman, Matthieu Châteaux se montre le plus entreprenant dès le début de course en emmenant Frédéric Rouvier dans son sillage. A mi-course, les deux hommes roulent de concert, tandis que Brady Beltramelli et David Caussanel forment un autre duo à plus de huit secondes. Loin de s’avouer vaincu, Frédéric Rouvier s’empare du commandement quatre tours plus tard et parvient à tenir son adversaire en respect jusqu’à l’arrivée, 8/10 de seconde les séparant sous le drapeau à damier. Derrière, Brady Beltramelli termine troisième en solitaire après l’élimination de David Caussanel, victime d’un bris de transmission à quatre tours du but. Pointé dans le top 5 dès le départ, Laurent Vallery-Masson termine au pied du podium, tandis que Carlos Tavarès décroche une belle sixième place. Côté Formule Renault, le tiercé de tête du premier tour demeure inchangé tout au long de la course, Lionel Robert s’imposant avec une solide avance sur « Nelson », de retour, et Jean-Paul Gobba. Cinquième, Tony Boudreault hisse son Orion en tête des FR « atmo ».

Trophée Lotus : Course 1 (25 mn)

Le top 5 : 1.Delhaye, 2.Beloou, 3.Vulliez, 4.Jacquet, 5.Grenot (tous sur Lotus Seven).
En deux mots : Voisins sur la première ligne de la grille de départ, Anthony Delhaye
et Nicolas Beloou sont les deux hommes en forme du moment. Pointés dans cet ordre dès les premiers tours, ils sont toujours roues dans roues à la mi-course, tandis que Dominique Vulliez et Xavier Jacquet bataillent de leur côté à une poignée de secondes. La suite des débats confirme ce rapport de force et concrétise la domination d’Anthony Delhaye face à Nicolas Beloou, finalement battu pour 1’’3. Sans changement, Dominique Vulliez et Xavier jacquet complètent le quatuor gagnant dans cet ordre. Vainqueur peu de temps auparavant de la course de Formula Ford Historic, Gislain Genecand boucle à la huitième place sa première expérience dans le Trophée Lotus.

Trophée Formule Ford Kent et Trophée Formule Ford Zetec / Course 1 (25 mn)

Le top 5 FF Kent : 1.Genecand (Van Diemen RF92), 2.Dousse (Van Diemen RF09), 3.Beloou (Van Diemen RF90), 4.Kozyreff (Reynard 88F), 5.Thetiot (Reynard FF85).
Le top 5 FF Zetec : 1.Sanjuan (Tatuus RC99), 2.Gerarduzzi (Van Diemen RF00Z), 3.Ratte (Van Diemen RF02Z), 4.Arnould (Mygale SJ99).
En deux mots : Deux des pilotes du Trophée Lotus, Nicolas Beloou et Gislain Genecand, sautent d’un baquet à l’autre pour enchainer une seconde course d’affilée, cette fois dans le Trophée Formule Ford Kent/Zetec. Leader en qualifs, le Suisse Augustin Sanjuan y confirme ses prétentions dès le début de course devant l’autre version Zetec du quasi débutant Marco Gerarduzzi. Les deux hommes s’échappent ensuite logiquement devant les plus rapides des Formule Ford Kent, pilotée avec un égal talent par Gislain Genecand, Arnaud Dousse et Nicolas Beloou. Entre les deux Formule Ford Zetec de tête la lutte s’intensifie en fin de course, Marco Gerarduzzi parvenant à s’emparer du commandement dans l’avant dernier tour pour signer une victoire surprise. Troisième, Gislain Genecand s’impose parmi les Kent avec quatre secondes d’avance sur Arnaud Dousse.

200 km de l’Historic Tour / Course (90 mn)

Le top 5 : 1.Raffin/Beltramelli/Beltramelli (Ferrari F430), 2.Delarche/Lortal (Caterham Superseven), 3.Desmaele/Grenet/Lemaire (Porsche 996), 4.«Nelson»/Kubryk/Belle (March 81S), 5.Valinho/Mathon (Datsun 240Z).
En deux mots : Pour la troisième et dernière fois de la saison, le meeting Historic Tour du week-end accueille une épreuve d’endurance de 90 mn appelée à se généraliser en 2022. Pilotée à tour de rôles par Philippe Raffin, José et Brady Beltramelli, la Ferrari F430 du premier cité s’y impose finalement avec 44’’3 d’avance sur la Caterham Superseven de Vincent Delarche et Michel Cairat, tandis que la Porsche 996 de Mickael Desmaele, Julien Grenet et Alex Lemaire complète le tiercé gagnant. Les pilotes des protos Sports 2000 ont connu moins de réussite, notamment l’équipage Laurent Vallery-Masson/Pascal Gerbout, pointé à la deuxième place au moment de son abandon à la cinquantième minute.

A SUIVRE DIMANCHE
10 nouvelles courses, de 8h45 à 11h55 et de 13h25 à 17h00.4

Courses à suivre en live et résultats sur www.historictour.fr. L’info continue sur Facebook (@HistoricTourFFSA), Twitter (@Historic_Tour) et Instagram.

Partager cette page :