Contactez-nous

    HISTORIC TOUR DIJON #1 : Au fil de l’histoire

    HISTORIC TOUR DIJON #1 : Au fil de l’histoire

    Hôte du circuit de Dijon Prenois, le Championnat de France Historique des Circuits (l’Historic Tour) y a vécu ce samedi sa cinquième journée de courses de la saison. L’histoire continuera à se réécrire dimanche au rythme de onze nouveaux départs.

     

    UNE JOURNEE EN CHIFFRES

    10 : le nombre de courses disputées ce samedi.

    322 : le nombre de pilotes participant à l’Historic Tour de Dijon, tous plateaux confondus.

    38 : le nombre d’autos présentes sur le plateau le plus fourni : celui du Trophée Formule Ford Kent et Zetec.

    50 : le circuit de Dijon Prenois a été inauguré il y a très exactement 50 ans (le 26 mai 1972).

    6 : le nombre de pilotes féminines en course. A savoir ; Paule Kienert (Cooper S), Victoria Huez (Chevron B54), Pascale Roche (Porsche 996), Lou Bellinato (Mazda MX-5), Angela Grasso (Dallara F3) et Camille Grosjean (Morgan 4/4).

    4 : le nombre de pilotes classés dans la même seconde à l’arrivée de la course de la Roadster Pro Cup (Elie Dubelly, Laurent Fresnais, Steeve Hergault et Kevin Balthazar).

    88/1000 de seconde : le plus faible écart du jour entre un vainqueur et son suivant immédiat (Gislain Genecand et François Belle en Formula Ford Historic).

    1’18’’965 : le meilleur chrono réalisé en course, tous plateaux confondus (Matthieu Châteaux sur une Lucchini SP94 en SportProtosCup à la moyenne de 173,2 km/h)

    90 mn : la durée de l’endurance des « 200 km de l’Historic Tour » organisée en fin de journée.

     

    ILS ONT DIT

    Fabrice Lefebvre (vainqueur en Trophée Saloon Cars sur une Audi Quattro) : « C’est ma première victoire de l’année. L’auto fonctionnait bien, j’avais un bon rythme, bref tout s’est passé à merveille. Julien (Grenet), qui est habituellement devant moi, finit loin à cause de son problème de direction. Mon Audi Quattro reprend l’apparence de la Groupe B de Michèle Moulon en 1984, mais avec une mécanique plus au goût du jour : un moteur 20 soupapes turbo de 570 ch ».

    Pierre-François Rousselot (deuxième en Asavé Racing 65 sur une Cobra Daytona) : « José (Beltramelli) est meilleur que moi sur la distance et se débrouille mieux quand il y a des retardataires à dépasser. C’est normal, par rapport à moi c’est un gamin de 50 ans ! Avec sa TVR plus légère et agile, il me distance surtout dans les deux endroits les plus lents du circuit, alors que je suis aussi bien que lui dans Pouas et la ligne droite ».

    Matthieu Châteaux (vainqueur en SportProtosCup sur une Lucchini SP94 Alfa) : « Je suis super content de cette victoire car le meeting avait mal commencé avec la perte d’un élément de carrosserie en essais libres. Il a fallu le reconstruite et cela a heureusement tenu. Pour la course 2 de dimanche il faudra juste penser à mettre un peu plus d’essence, là je commençais à déjauger à l’approche de l’arrivée ».

     

    LE POINT AU CHAMPIONNAT DE FRANCE

    Au championnat de France Monoplaces/Protos, François Belle reprend le pouvoir à la faveur de sa deuxième place du jour en Formula Ford Historic et conserve cinq points d’avance sur Davide Leone, pointé au même rang en F3 Classic. L’ordre reste toutefois très provisoire puisque Hugo Carini, le leader du championnat avant Dijon, a vu sa propre course de Formule Ford Kent être interrompue au drapeau rouge. Elle reprendra et s’achèvera dimanche matin et permettra peut-être alors au jeune Francilien de reprendre son bien.

    Dans le championnat de France GT/Tourisme, la bonne affaire de ce samedi est pour Philippe Gandini. En décrochant une nouvelle victoire en Maxi 1300 Series, la cinquième en cinq courses, le pilote de la Mini Jem termine cette journée au commandement en leader avec dix précieux points d’avance sur Julien Grenet. Relégué à la troisième place du Saloon Cars après avoir déjà été privé des qualifs à la suite d’une sortie de piste, ce dernier essuie sa première défaite de la saison.

    En Monoplaces/Protos comme en GT/Tourisme, demain sera un autre jour…

     

    LES PODIUMS DU JOUR

    Trophée Saloon Cars : 1.Lefebvre (Audi Quattro), 2.Desmaele (Porsche 996), 3.Grenet (Dodge Viper).

    Trophée GT Classic : 1.Sabatier (Porsche 993 GT2), 2.Spirgi (Porsche 964 turbo), 3.Delannoy (Porsche 964 RSR).

    Asavé Racing 65 : 1.Beltramelli (TVR 400 Griffith), 2.Rousselot (Cobra Daytona), 3.Gravier (AC Cobra).

    Challenge Formula Ford Historic : 1.Genecand (Crosslé 25F), 2.Belle (Lola T540E), 3.Richard (Crosslé 30F).

    Maxi 1300 Series : 1.Gandini (Mini Jem), 2.Cassina (Mini 1275 GT), 3.Gruelles (Mini Marcos).

    SportProtosCup : 1.Châteaux (Lucchini SP94 Alfa), 1.Martin (Debora SP91 Alfa), 3.Boch.PL (Lucchini P3 BMW).

    Youngtimers GTI Cup : 1.Quagliozzi (Honda Civic), 2.Piau (Honda Civic), 3.Vivas (AX Coupe).

    Racing 81 & Gr 1 : 1.Spirgi (Porsche 930), 2.Lajournade (Porsche 930), 3.Beltramelli.B (Ford Escort RS).

    Roadster Pro Cup : 1.Dubelly, 2.Fresnais, 3.Hergault (tous sur Mazda MX-5).

    Trophée F3 Classic : 1.Lajoux (March 793), 2.D.Leone (March 783), 3.V.Leone (March 783).

    Trophée Formule Renault Classic : 1.Nelson (Martini MK48), 2.Fouche (Martini MK48), 3.Monnet (Martini MK41).

    200 km de l’Historic Tour : 1.PL.Boch/L.Boch (Norma M14), 2.Lortal/Delarche (Caterham), 3.Cheminot/Perou (Chevron B8).

     

    Les deux courses du Trophée Lotus se disputeront dimanche. Ce samedi, Dominique Vulliez y a signé la pole position. En Formule Ford Kent/Zetec, la course de ce samedi a été interrompue à la suite d’un accrochage.

     

    A SUIVRE DIMANCHE

     11 autres courses, de 9h00 à 12h45 et de 13h55 à 17h00

    Retrouvez l’ensemble des résultats du jour sur : www.its-results.com

    Partager cette page :