Contactez-nous

    DIJON MOTORS CUP : résolument européen

    DIJON MOTORS CUP : résolument européen

    Huitième du nom, la Dijon Motors Cup s’apprête à prendre une nouvelle fois possession du circuit de Prenois pour y revisiter l’histoire. Sept plateaux internationaux, dont celui vedette de la F2, vont s’en charger avec leurs pilotes en provenance de l’Europe entière. Pas moins de douze nationalités seront représentées !

     

    SUR LES TRACES DES PLUS GRANDS AVEC LA F2 ET LA FORMULE JUNIOR

    Annulée l’an passé en raison des restrictions sanitaires du moment, la Dijon Motors Cup effectue son grand retour en ce deuxième week-end d’octobre. Dans la continuité des sept précédentes éditions, le programme du meeting s’articule autour de séries internationales en provenance de l’étranger. En tout, sept plateaux distincts seront prétexte à l’organisation de 15 courses successives sur des durées allant de 25 à 120 mn.

    Plateau vedette de cette édition, celui réservé aux monoplaces de Formule 2 est à l’affiche dans le cadre du prestigieux championnat « International Historic F2 » qui s’apprête à vivre sa clôture de saison en Bourgogne sous l’égide du club anglais HSCC. Une venue exceptionnelle dans les circonstances actuelles, puisqu’il s’agira de sa seule incursion de l’année hors du territoire britannique. Dans cet univers qui renvoie à la période où la F2 était considérée comme l’antichambre de la F1, on retrouvera en piste des monoplaces d’avant 1979, majoritairement des March, dont certaines aux mains de pilotes particulièrement affûtés comme l’Allemand Wolfgang Kaufmann, les Anglais Matthew Watts, Matthew Wrigley et Paul Bason, l’Italien Manfredo Rossi ou le Français multiple champion de la catégorie Robert Simac.

    Autre plateau de monoplaces, celui du Lurani Trophy de Formule Junior vaudra lui aussi le détour. Cette autre série à la renommée internationale bien établie offre un écrin mérité à ces petites monoplaces de la période 1959/1963, sur lesquelles de nombreux champions de l’époque se révélèrent. Les Lotus et Brabham s’y partagent souvent les premiers rôles, avec notamment des pilotes comme l’Italien Roberto Tonetti ou l’Anglais Mark Shaw.

     

    300 KM POUR RENOUER AVEC l’HISTOIRE DE DIJON PRENOIS

    Outre ses GP de Formule 1, le circuit de Dijon Prenois a également connu ses heures de gloire dans le domaine de l’endurance avec des épreuves de 1000 km ou 6 heures comptant pour le championnat du monde. En référence à ce prestigieux passé, le programme de la Dijon Motors Cup comporte une course de 300 km (ou deux heures) en équipages largement ouverte à de nombreux types de protos, GT et voitures de Tourisme historiques.

     

    DES GT/TOURISME A LA PUISSANCE QUATRE

    Quatre autres plateaux étrangers, tous réservés à des GT/Tourisme de différentes époques, offriront une incomparable diversité et richesse de véhicules. Ces séries assureront une grande partie du spectacle tout au long du week-end. Elles sont d’origine néerlandaise (NKHTGT, Colmore YTCC, NK GTTC 66/81) ou germanique (Triumph Compétition & British HTGT) et déjà habituées à fréquenter la Dijon Motors Cup pour la majorité d’entre elles.

     

     QUELS PLATEAUX, QUELLES AUTOS, QUELS PILOTES ?

     INTERNATIONAL HISTORIC FORMULE 2

    Les courses : samedi 16h05 et dimanche 14h10 (2 x 25 mn).

    Les autos : Les monoplaces de F2 de 1967 à 1978.

    Les pilotes en vue : Watts, Kaufmann, Wrigley, Clayfield, Morris (March 782), Arbeit, Vallery-Masson (March 77B), Gerbout (March 772), Rossi (March 762), Simac, Bason (March 712), Arnold (Brabham BT36), Friedl (Brabham BT40), Futter (Ralt RT, etc.

    LURANI TROPHY FORMULE JUNIOR

    Les courses : samedi 12h00 et dimanche 10h20 (2 x 25 mn).

    Les autos : Les monoplaces de Formule Junior de la période 1959/1963.

    Les pilotes en vue : Tonetti, Shaw (Brabham BT6), Guarino (Lotus 22), Ciers, Hillebrink, Aubert (Lotus 20), Deneve, Edbrooke (Lotus 18), V.Leone, Lenoir (Elva 200), Rey (Scorpion), Ferrari (Branca), De Gres (Stanguellini), etc.

    300 KM DE DIJON

    La course : samedi 16h55 (1 x 120 mn).

    Les autos : Les protos (avant 1982 ou avant 1985 pour les S2000), GT (avant 1999) et Tourisme (avant 1991).

    Les pilotes en vue : Perou/Perou, Tedeschi (Austin Healey 3000), Vaglio Giors/Genecand/Faggionato, Vallery-Masson/Gerbout/Martin/Notari (Tiga S2000), Desmaele/Grenet/Lemaire (Porsche 996), Sabatier/Mathieu (Porsche 964), Perrier/Bouvet, Lubbers/Van der Ende (BMW 635), etc.

     NKHTGT

    Les courses : samedi 11h45 et dimanche 11h00 (2 x 40 mn).

    Les autos : Les GT et Tourisme d’avant 1966.

    Les pilotes en vue : Adriaans, Van Laarhoven, Persson (Ford GT40), Sautter/Newall (Jaguar type E), Campagne (Chevrolet Corvette), Hamilton, Gross, Buleveld/Van der Ende (Ford Falcon), Beltramelli (TVR Griffith 400), Stevens, Anders, Bondesson (Lotus Elan), De Waard, Van Maarschalkerwaart (Shelby Mustang), etc.

    TRIUMPH COMPETITION & BRITISH HTGT

    Les courses : samedi 10h45 et dimanche 11h55 (2 x 45 mn).

    Les autos : Les Triumph et autos anglaises jusqu’à 1981.

    Les pilotes en vue : Conway (Morgan +8), Vermast (TVR), Raschke (Triumph TR7), Weidenbach (Triumph TR6), Dwinger (Triumph TR5), Marx (Triumph TR4), Walter (Warwick GT350), Van der Wal, Oostingh (MGB), Rozema, Bleinberg (MGA), etc.

     COLMORE YTCC (YOUNGTIMER TOURING CAR CHALLENGE)

    Les courses : samedi 9h15 et 13h40 et dimanche 9h20 (3 x 30 mn).

    Les autos : Les protos, GT et Tourisme des années 70/80.

    Les pilotes en vue : Hoffman (McLaren MC1), Brouwer (Lola 88), Marx (Triumph TR8), Bolliger (Pontiac Transam), Dubler, Hennessy, Erbacher (Chevrolet Corvette), Andriessen (Alpine GTA), Galanidis (Porsche 944), Van Lieshout/Armand, Jilesen (Porsche 964), Renes (Lotus Esprit), Hees (BMW M3), etc.

    RECO NK GTTC 66/81

    Les courses : samedi 10h00 et 15h05 et dimanche 14h50 (3 x 30 mn).

    Les autos : Les GT et Tourisme d’avant 1982.

    Les pilotes en vue : Rijper, Kienert, Van den Broek (Porsche 911 RS/RSR), Lubbers (BMW 635), Span, Ebdon (Cooper), Biels, Vereeken (Ford Escort RS), Dumont (Datsun 240Z), Jacobs (BMW 2002 TI), De Laat (Opel Ascona), etc.

     

    LA RECAP DES HORAIRES

    Vendredi 8 octobre : Qualifs de 14h25 à 18h55. Samedi 9 octobre : Courses (9) de 9h15 à 12h25 et de 13h40 à 18h55. Dimanche 10 octobre : Courses (6) de 9h20 à 12h40 et de 13h55 à 15h20.

    Entrée week-end 15 Euros, 1 jour 10 Euros (entrée gratuite pour les – de 15 ans, (pass sanitaire valide obligatoire). En prévente sur www.hvmracing.fr

     

    Contact médias : Jacques Furet / presse@hvmracing.fr

    Partager cette page :